Comprendre comment fonctionnent les systèmes

Comprendre comment fonctionnent les systèmes

La Loi de Gall : tous les Systèmes complexes qui fonctionnent sont issus de systèmes plus simples qui fonctionnaient. Les Systèmes complexes sont remplis de variables et d’Interdépendance qui doivent être organisées comme il se doit pour fonctionner.

Quoi que le Système fasse, il est soumis à des Flux, c’est-à-dire des mouvements d’entrée et de sortie de ressources.

Un Stock est un réservoir de ressource.

La Marge de manœuvre est la quantité de ressources présentes dans un Stock. Plus vous avez de ressources, plus vous avez de Marge de manœuvre.

La performance d’un Système est toujours limitée par la disponibilité d’une ressource essentielle. Allégez la Contrainte et la performance du système va s’améliorer.

On parle de Boucles de rétroaction à chaque fois que la sortie d’un Système devient l’une des entrées au cycle suivant. La rétroaction est le mode d’apprentissage des Systèmes – si le Système est capable de comprendre son Environnement, cette rétroaction l’aide à définir s’il est sous contrôle et s’il satisfait les Tests de sélection.

Les Boucles de régulation atténuent les sorties de chaque cycle, ce qui permet au système d’être équilibré et de résister au changement.

Les Boucles de renforcement Amplifient les sorties du système à chaque cycle. Elles ont tendance à induire une croissance ou un déclin incontrôlables avec le temps.

L’Autocatalyse est une Boucle de rétroaction positive qui s’autoalimente et se renforce par sa propre dynamique – le Système continue de croître jusqu’à ce qu’il change et se mette à produire moins.

L’Environnement est la structure au sein de laquelle un Système opère.

Un Test de sélection est une contrainte environnementale qui détermine la survie de certains systèmes et la « mort » des autres.

Il existe une différence énorme entre le risque et l’Incertitude. Un risque est une chose qu’on sait qu’on ne connaît pas. Une Incertitude est une chose qu’on ignore qu’on ignore.

Tous les Systèmes Changent et un Système immuable n’existe pas.

Les projets qui ne tiennent pas compte du Changement ne sont que d’une utilité limitée.

Dans le monde, rien n’existe isolément. C’est le principe d’Interdépendance.

Le Risque de contrepartie est la possibilité que d’autres personnes ne tiennent pas leurs promesses.

Toute action a des conséquences, et ces conséquences ont elles-mêmes des conséquences appelées Effets secondaires.La théorie des Accidents normaux est une manière formelle d’exprimer un proverbe universel : « Ce sont des choses qui arrivent ». Dans un système étroitement intégré, des risques minimes s’accumulent jusqu’à provoquer des erreurs et des accidents inévitables.

Laisser un commentaire